L'intérieur est à l'image de l'extérieur, sobre avec son coloris noir.

L'écran

Malgré son tarif très abordable, le Mini 110c dispose d'une dalle à LED qui lui permet de bénéficier d'un rétro-éclairage plus uniforme tout en étant moins gourmand en énergie. La luminosité est réglable selon 10 positions et s'avère adaptée à la majorité des situations, y compris en extérieur.

Les angles de vision sont caractéristiques d'une dalle TN mais se montrent malgré tout assez ouverts par rapport à certains modèles concurrents.

Le point le plus problématique concerne la résolution verticale de 576 pixels contre 600 pixels sur les autres netbooks du marché. Une différence à priori minime mais qui à l'usage oblige l'utilisateur à scroller davantage pour faire défiler les pages.

Les charnières assurent un bon maintien à la dalle tout en offrant une manipulation agréable.

Les deux haut-parleurs sont situés en bas de la dalle. Malgré une taille modeste, ils offrent une puissance correcte, suffisante dans la majorité des situations. La qualité délivrée est satisfaisante pour un netbook. Si les basses sont absentes, les aigus sont en revanche assez bien équilibrés.

La webcam

Une webcam est intégrée dans le montant supérieur de la dalle. La qualité des images délivrées est moyenne, principalement à cause d'un manque de piqué et d'un bruit assez présent, plus particulièrement dans les parties sombres.

Le clavier

Le clavier constitue sans aucun doute l'un des points fort de ce Mini 110c.

Les touches sont bien dimensionnées (16x16 mm) et n'ont rien à envier à des modèles bien plus encombrant.

Cependant, pour réussir à intégrer des touches aussi larges, HP a du faire des concessions sur l'espacement (seulement 1 mm ici). Conséquence, si vous êtes habitués à utiliser un clavier dont les touches sont plus espacées, un petit temps d'adaptation sera nécessaire avant de retrouver une frappe fluide.

L'utilisation est agréable grâce à une rigidité sans faille. Le bruit délivré lors de la frappe est feutré et donne le sentiment d'avoir entre les mains un modèle haut de gamme et non un netbook.

Le touchpad

Le Mini 110c reprend la touchpad déjà présent sur les autres modèles du groupe. Sa forme est assez caractéristique avec une largeur de 60 mm pour une hauteur de seulement 30 mm.

Si de prime abord, la surface semble plutôt étroite, à l'usage il n'en n'est rien, elle s'avère suffisante. La glisse est rapide, la précision au rendez-vous (éventuellement après un petit ajustement des préférences du driver). Finalement, le seul reproche concerne la position des boutons, situés de chaque côté du touchpad et non en dessous comme c'est habituellement le cas. Cet emplacement inhabituel s'avère assez déroutant et confère une ergonomie pas toujours pratique au quotidien.

Températures - Nuisances sonores

Avec des maxima de 40°C pour le disque dur et de 66°C pour le processeur, le Compaq Mini 110c affichent des températures légèrement supérieures à celles généralement constatées sur les netbooks. Le ventilateur tourne pourtant en permanence mais visiblement, cela ne suffit pas à conserver des températures basses.

Heureusement, malgré un fonctionnement constant, les nuisances sonores restent assez discrètes, le bruit délivré par le ventilateur étant assez sourd.

sommaire

Sommaire de ce test

Page 1 : Introduction et sommaire
Page 2 : Design extérieur
Page 3 : Design intérieur
Page 4 : Performances / Autonomie
Page 5 : Conclusion