HP Pavilion dv2 – Design intérieur

HP Pavilion dv2-1020ef

L’intérieur du Pavilion dv2 reprend le même design que l’extérieur. Le revêtement glossy est toujours de la partie. Quelques motifs HP Imprint font leur apparition au niveau du repose poignet.

L’écran

HP Pavilion dv2-1020ef

L’un des atouts du dv2 réside dans sa dalle 12,1 pouces qui permet de bénéficier d’une surface d’affichage confortable grâce à la résolution (1280×800). Comparé à un netbook, le gain est significatif, la résolution est en effet bien plus adaptée à l’ergonomie des sites Internet ainsi que des logiciels les plus couramment utilisés.

HP Pavilion dv2-1020ef

Les angles horizontaux sont assez ouverts, à l’inverse des angles verticaux. Malheureusement, comme souvent avec une dalle glossy, les reflets sont très présents. La luminosité, réglable sur neuf positions, parvient à contenir une partie des reflets en intérieur, mais en extérieur, ou en environnement lumineux, il est difficile de trouver un réglage adapté.

HP Pavilion dv2-1020ef

Les charnières semblent robustes et assurent un bon maintien, quelque soit la position de la dalle. De même, la coque extérieure ne souffre d’aucune zone de flexion et devrait donc protéger efficacement la dalle lors du transport.

La webcam

HP Pavilion dv2-1020ef

Une webcam est intégrée dans le montant supérieur de la dalle. La qualité des images délivrées est décevante, le bruit est très présent, y compris dans de bonnes conditions d’éclairage. La résolution de 320×240, la cantonne à une utilisation ponctuelle. Heureusement, la qualité du microphone est bien plus convaincante.

Le clavier

HP Pavilion dv2-1020ef

Avec des dimensions de 16×16 mm, le Pavilion dv2 bénéficie de touches assez larges.

HP Pavilion dv2-1020ef

L’écart entre deux touches est assez réduit avec seulement 2 mm. Conséquence, il faut un certain temps d’adaptation avant de retrouver ses repères.

HP Pavilion dv2-1020ef

Une fois passée cette période, la frappe devient assez fluide, mais le confort n’égale pas celui délivré sur un clavier doté de touches indépendantes, par exemple, sur le Vaio Z ou encore le MacBook Air.

Il aurait sans doute été préférable de réduire de deux ou trois millimètres la taille des touches afin d’offrir un espacement plus important.

Dommage car le bruit délivré par le clavier du dv2 est feutré, comparable à celui d’un portable haut de gamme. La rigidité est également satisfaisante, seule une très légère flexion est à déplorer à l’extrémité gauche.

Le touchpad / trackpoint

HP Pavilion dv2-1020ef

Doté d’une finition miroir de couleur grise, le touchpad tranche avec le design présent sur le reste du portable. La matière est agréable au toucher mais la glisse n’est pas toujours très rapide, en particulier si vous avez les mains un peu moites.

HP Pavilion dv2-1020ef

Avec des dimensions de 82×40 mm, le touchpad bénéficie d’une surface assez importante.

Températures – Nuisances sonores

Si les températures sont comparables à celles constatées généralement sur les modèles concurrents (39°C pour le disque dur et 63°C pour la carte mère), les nuisances sonores sont bien supérieures. En effet, le ventilateur tourne en permanence, y compris lorsque le système est pas ou peu sollicité. Le bruit est alors présent mais encore relativement discret. Mais, la situation se dégrade très rapidement dès que le processeur est davantage sollicité.

Difficile de savoir si cette situation désagréable pour l’utilisateur, est imputable à un défaut d’efficacité du système de refroidissement du Pavilion dv2 ou s’il s’agit d’un dégagement de chaleur trop important de la part de la nouvelle plateforme AMD Neo. Sans doute un peu des deux…

sommaire

Sommaire de ce test

Page 1 : Introduction et sommaire
Page 2 : Design extérieur
Page 3 : Design intérieur
Page 4 : Performances / Autonomie
Page 5 : Conclusion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 1 = 8